Page d'accueil Navigation Sommaire Contacts Sitemap Recherche

Réins­tal­la­tion de Win­dows 10

Votre PC est infecté par un mal­ware, et vous ne savez pas bien com­ment faire pour réins­taller votre sys­tème d’exploitation ? Ce guide d'instructions va bous aider, étape par étape, à res­taurer votre PC et à réduire au minimum les risques d'une nou­velle infection.

Ce guide s’adresse à un public de par­ti­cu­liers et a donc été rédigé dans un lan­gage simple et le plus uni­versel pos­sible. Cela dit, vous y trou­verez un cer­tain nombre de termes tech­niques. N’hésitez pas à demander l’aide d'un spé­cia­liste, si vous n’êtes pas sûr de vous.

Pour pou­voir réins­taller cor­rec­te­ment votre sys­tème d’exploitation en sui­vant les étapes indi­quées dans ce guide, vous devez être muni d'une licence valide et d’un média d’installation pour Win­dows 10. Il peut s’agir d’un péri­phé­rique USB, d’un DVD ou d'un CD.

INDICATION : si vous ne dis­posez pas d'un média d’installation pour Win­dows 10, vous pouvez en créer un sur un autre ordi­na­teur sous Win­dows 10. Bien entendu, assurez-vous que cet ordi­na­teur n’est infecté par aucun mal­ware. Pour créer votre média d'installation, vous allez devoir au préa­lable télé­charger et exé­cuter le pro­gramme Media Crea­tion Tool de Micro­soft. Cli­quez ici pour obtenir d’autres consignes et infor­ma­tions concer­nant l’utilisation de cet outil.

Étape n°1 : décon­necter le PC du réseau

  • Si votre PC est connecté au réseau à l'aide d'un câble, il suffit de retirer ce der­nier du port cor­res­pon­dant sur votre ordinateur.
  • Si vous uti­lisez un réseau sans fil (WLAN), vous devez passer en mode avion (cli­quez sur le sym­bole réseau en bas à droite dans la barre des tâches → cli­quez sur le bouton pour passer en mode avion).

Étape n°2 : sau­ve­garder les don­nées per­son­nelles et la licence

  • Connectez un sup­port de sto­ckage externe (disque dur externe) en main­te­nant la touche « Maj » enfoncée et sau­ve­gardez toutes vos don­nées per­son­nelles. Pour cela, n'utilisez pas votre sup­port de sto­ckage habi­tuel et pré­férez, si pos­sible, un sup­port de don­nées neuf et entiè­re­ment vide.

INDICATION : si un logi­ciel mal­veillant a infecté votre PC, celui-ci pour­rait avoir éga­le­ment conta­miné votre sup­port externe et les don­nées qui s’y trouvent. La fonc­tion Autorun est sou­vent uti­lisée par les mal­wares pour conta­miner les sup­ports de sto­ckage externes (péri­phé­rique USB, etc.). Il est rela­ti­ve­ment simple de désac­tiver tem­po­rai­re­ment cette fonc­tion. Pour cela, vous devez main­tenir la touche « Maj » de votre cla­vier enfoncée pen­dant que vous connectez le sup­port de sto­ckage externe à votre PC. Vous pouvez relâ­cher la touche « Maj » au bout de quelques secondes. Dans ce cas, la touche « Maj » empêche Win­dows d'exécuter auto­ma­ti­que­ment des pro­grammes et des don­nées pré­sents sur le support.

Si vous voulez ensuite for­mater votre PC – ce qui est plus que recom­mandé après une attaque de mal­ware – vous devez vous poser le pro­blème de la licence qui sera perdue lors du for­ma­tage. D'où l’intérêt de la sau­ve­garder au préalable.

  • Pour ce faire, cli­quez sur le logo Win­dows en bas à gauche de la barre des tâches.
  • Tapez « cmd » dans la zone de saisie et appuyez sur la touche entrée (Enter) pour ouvrir l’invite de commandes.
  • Tapez la com­mande « wmic path soft­wa­re­li­cen­sing­ser­vice get OA3xOriginalProductKey » puis appuyez sur la touche entrée (Enter). Votre clé de licence s’affiche main­te­nant à l’écran.
  • Sau­ve­gardez votre clé dans un pro­gramme de trai­te­ment de textes et copiez-la sur un sup­port de sto­ckage externe.

INDICATION : si la com­mande ci-dessus n’aboutit pas, cela signifie qu’aucune clé de licence n’est sto­ckée dans le sys­tème UEFI/BIOS. Dans ce cas, la clé de licence a été tapée manuel­le­ment et vous pouvez pro­ba­ble­ment la retrouver sur un auto­col­lant collé sur le boî­tier de votre PC. Si cela n’est pas le cas, vous pouvez retrouver votre clé dans le fichier de registre (Registry) de votre ordi­na­teur à l’aide d'un pro­gramme tel que p. ex. Magical Jelly Bean Key­finder ou Win­dows Pro­duct Key Viewer.

Étape n°3 : réparer les pro­blèmes de disque dur (GPT ou MBR)

Cer­tains pro­grammes mal­veillants se nichent dans le GBT (table de par­ti­tion­ne­ment GUID) ou dans le MBR (Master Boot Record) de l’ordinateur. Ces der­niers doivent donc dans ce cas être entiè­re­ment écrasés pour être réparés.

INDICATION : le MBR (Master Boot Record) est un type de par­ti­tion­ne­ment rela­ti­ve­ment ancien mais encore très uti­lisé. Le GBT (table de par­ti­tion­ne­ment GUID) est le nou­veau type de par­ti­tion­ne­ment qui connaît la plus grande dif­fu­sion actuellement.

  • Connectez le média d’installation Win­dows 10 (péri­phé­rique USB, DVD ou CD) à votre ordi­na­teur et redémarrez-le.
  • Si, après le redé­mar­rage, l'ordinateur ne démarre pas à partir du média d'installation Win­dows 10, défi­nissez le péri­phé­rique sou­haité comme pre­mier péri­phé­rique dans le sys­tème UEFI/ BIOS (cf. Manuel Carte-mère). En alter­na­tive, appuyez sur la touche « F8 » juste après le redé­mar­rage de l'ordinateur. Vous serez ainsi dirigé vers le ges­tion­naire de démar­rage qui vous per­mettra de sélec­tionner le péri­phé­rique de démarrage.
  • Le sys­tème vous deman­dera d'appuyer sur une touche, n’importe laquelle.
  • Dans le pan­neau de confi­gu­ra­tion de Win­dows, appuyez simul­ta­né­ment sur les touches « Maj » et « F10 » pour ouvrir une invite de commandes.
  • Tapez la com­mande « disk­part » et confirmez en appuyant sur la touche entrée (Enter) pour ouvrir l’utilitaire DiskPart.
  • Tapez la com­mande « list disk » puis appuyez sur la touche entrée (Enter).
  • Tapez la com­mande « select disk ‹ disk number › » et appuyez sur la touche entrée (Enter).

INDICATION : tapez le numéro du disque sur lequel vous sou­haitez plus tard ins­taller Win­dows dans le champ. Atten­tion : si vous sélec­tionnez le péri­phé­rique USB conte­nant le média d’installation Win­dows 10, celui-ci sera effacé !

  • Sai­sissez la com­mande « clean [-all] » et appuyez sur la touche entrée (Enter) pour effacer le GBT ou le MBR.

ATTENTION : en effa­çant le GPT ou le MBR, vous effa­cerez toutes les don­nées enre­gis­trées sur le système !

  • Fermer la fenêtre d'invite de com­mande et arrêtez votre PC. Laissez le média d’installation Win­dows 10 (péri­phé­rique USB, DVD ou CD) connecté à l’ordinateur.

INDICATION : cli­quez ici pour en savoir plus sur l’effaçage du GPT et du MBR ainsi que sur la réins­tal­la­tion de Win­dows 10.

Étape n°4 : réins­taller Win­dows 10

  • Démarrez votre ordinateur.
  • Si, après le redé­mar­rage, l'ordinateur ne démarre pas à partir du média d'installation Win­dows 10, défi­nissez le péri­phé­rique sou­haité comme pre­mier péri­phé­rique dans le sys­tème UEFI/ BIOS (cf. Manuel Carte-mère). En alter­na­tive, appuyez sur la touche « F8 » juste après le redé­mar­rage de l'ordinateur. Vous serez ainsi dirigé vers le ges­tion­naire de démar­rage qui vous per­mettra de sélec­tionner le péri­phé­rique souhaité.
  • Le sys­tème vous deman­dera d'appuyer sur une touche, n’importe laquelle.
  • Ins­tallez Win­dows 10 en défi­nis­sant les para­mètres souhaités.

INDICATION : en effa­çant le GPT ou le MBR, vous sup­primez éga­le­ment les par­ti­tions. À vous de par­ti­tionner votre disque dur comme bon vous semble.

ATTENTION : dès le pro­cessus d'installation, Win­dows vous donne la pos­si­bi­lité de régler un cer­tain nombre de para­mètres concer­nant la pro­tec­tion de vos don­nées per­son­nelles. Vous devrez ainsi décider de la mesure dans laquelle vous sou­haitez trans­mettre à Micro­soft vos infor­ma­tions de diag­nostic. À ce stade, vous devez com­mencer par choisir entre la confi­gu­ra­tion « rapide » ou « per­son­na­lisée ». Pour empê­cher que Win­dows ne trans­mette invo­lon­tai­re­ment trop de don­nées à Micro­soft, optez pour la confi­gu­ra­tion rapide. Une fois que vous avez ins­tallé Win­dows 10, vous avez la pos­si­bi­lité de per­son­na­liser cer­tains para­mètres. Attendez la fin de l’installation de Win­dows 10 puis défi­nissez les para­mètres de votre choix. Cli­quez ici pour consultez notre guide et d’autres infor­ma­tions utiles concer­nant la pro­tec­tion des don­nées sous Win­dows 10.

  • Ter­minez l'installation de Win­dows 10 en défi­nis­sant les para­mètres souhaités.
  • Connectez votre ordi­na­teur à Internet (bran­cher le câble réseau).
  • Pour mettre votre sys­tème d’exploitation à jour, cli­quez sur le logo Win­dows en bas à gauche de la barre des tâches, tapez « Win­dows Update » et confirmez en appuyant sur la touche entrée (Enter). Cli­quez ensuite sur le bouton « Recher­cher les mises à jour ». Les mises à jour seront main­te­nant ins­tal­lées automatiquement.

Étape n°5 : ins­taller un pro­gramme antivirus

  • Ins­tallez un pro­gramme de pro­tec­tion anti­virus pro­ve­nant d'une source fiable et faites la mise-à-jour du pro­gramme à l'aide de la fonc­tion Update.

INDICATION : cli­quez ici pour consulter notre liste des pro­grammes anti­virus recommandés.

Étape n°6 : ins­taller et mettre à jour les programmes

  • Ins­tallez les pro­grammes sou­haités. Faites la mise-à-jour de tous les pro­grammes et activez, lorsque c'est pos­sible, la fonc­tion de mise-à-jour automatique.

INDICATION : prenez garde à ce que les pro­grammes que vous ins­tallez pro­viennent de sources fiables (p. ex. : site de télé­char­ge­ment du fabri­cant ou archives de logi­ciels tels que PCtipp, Heise, etc.).

Étape n°7 : ana­lyser les données

  • La touche « Maj » enfoncée tandis que vous connectez le sup­port de don­nées (externe) uti­lisé pré­cé­dem­ment pour sau­ve­garder vos don­nées personnelles.

INDICATION : si un mal­ware a été copié sur le sup­port de don­nées pen­dant le pro­cessus de sau­ve­garde, le PC risque d'être à nou­veau infecté ! Pour éviter un tel scé­nario, il est néces­saire de main­tenir enfoncée la touche « Maj » pen­dant la connexion du sup­port de don­nées à l'ordinateur.

  • Ana­lysez l'ensemble du sys­tème ainsi que le sup­port externe à l'aide du logi­ciel anti­virus ins­tallé pré­cé­dem­ment. Si des fichiers infectés sont pré­sents, il est néces­saire de les réparer ou de les supprimer !

INDICATION : pour ana­lyser le nou­veau sys­tème, l'autre solu­tion, meilleure mais plus lourde, est de véri­fier le sup­port de don­nées externe à l'aide d'un live-cd boo­table ou d'un autre sys­tème d'exploitation (p. ex. Linux ou Mac OS).

Étape n°8 : res­taurer les données

  • Copiez sur le PC les don­nées que vous avez pré­cé­dem­ment sau­ve­gar­dées sur le sup­port externe.

Étape n°9 : ce qu'il vous reste à faire !

  • Sachant que les mal­wares volent très sou­vent les noms d'utilisateurs et les mots de passe, il est néces­saire de modi­fier les mots de passe du sys­tème ainsi que les mots de passe uti­lisés sur Internet (p. ex. ses­sions d'e-banking, boîte de mes­sa­gerie élec­tro­nique, Face­book etc.).
  • Il convient par ailleurs de bien véri­fier vos extraits de compte et les débits de vos cartes de crédit.

Qu’aimeriez-vous savoir encore sur le thème de la sécurité en e-banking ?

Je sou­haite m'inscrire
à une formation :

For­ma­tion de base

Décou­vrez les prin­ci­pales menaces qui cir­culent sur Internet et apprenez à vous en pro­téger et à sécu­riser vos ses­sions d’e-banking.

en savoir plus

For­ma­tion pratique

Exercez-vous à appli­quer, sur des ordi­na­teurs pré­parés par nos soins, les prin­ci­pales mesures pour votre sécu­rité infor­ma­tique et en e-banking.

en savoir plus

For­ma­tion en ligne pour les moins de 30 ans

Apprends à uti­liser ton smart­phone en toute sécu­rité ! Révise les bases et découvre tout ce qu’il faut savoir sur les réseaux sociaux, pla­te­formes cloud, le Mobile Ban­king et le Mobile Payment.

en savoir plus

For­ma­tion pour les PME

Votre entre­prise est-elle suf­fi­sam­ment pro­tégée ? Décou­vrez les mesures qui vous per­met­tront d’améliorer sen­si­ble­ment la sécu­rité infor­ma­tique dans votre entreprise.

en savoir plus

Send this to a friend