Page d'accueil Navigation Sommaire Contacts Sitemap Recherche

Accès sécu­risé aux don­nées

Numéros d'identification, mots de passe, codes PIN, codes mTAN et autres méthodes d'identification repré­sentent d'importantes défenses contre les attaques de hackers.

Pro­cessus d'identification à plu­sieurs étapes

À tra­vers la pro­cé­dure d'identification (login), les ins­ti­tuts finan­ciers assurent déjà la plus grande sécu­rité à leurs clients d'e-banking. La pro­cé­dure se fait géné­ra­le­ment en plu­sieurs étapes. Pour accéder aux don­nées et aux capi­taux des clients, les cyber­cri­mi­nels doivent donc sur­monter plu­sieurs bar­rières de sécu­rité. Dans le détail, les pro­cessus d'identification dif­fèrent les uns des autres - ce qui, d'un point de vue de la sécu­rité, repré­sente un avan­tage, et les attaques ne peuvent être répli­quées à l'identique sur les dif­fé­rents sys­tèmes d'e-banking.

La pre­mière étape est la saisie de l'identifiant, à tra­vers un numéro d'identification (la plu­part du temps le numéro du contrat). La deuxième étape sert à authen­ti­fier l'accès à tra­vers la saisie d'un mot de passe per­sonnel. Selon les sys­tèmes, un autre code de sécu­rité peut être exigé, celui-ci n'étant géné­ra­le­ment valable que pour une durée limitée et un accès unique. Si les méthodes d’authen­ti­fi­ca­tion sont cor­rec­te­ment maî­tri­sées, les cyber­pi­rates sont dans l’impossibilité de se connecter à la place des uti­li­sa­teurs légi­times.

L'article Pro­cé­dures de login pour les ses­sions d'e-banking décrit dans le détail les dif­fé­rentes pro­cé­dures exis­tantes.

Tech­no­lo­gies d'avant-garde

On compte en Suisse des cen­taines de mil­liers de clients d'e-banking. Des mil­liards de francs sont trans­férés chaque jour à tra­vers les ser­vices de banque en ligne. Un tel engoue­ment jus­tifie l'application des stan­dards de sécu­rité les plus élevés. Face au per­fec­tion­ne­ment conti­nuel du savoir-faire des cyber­pi­rates, ces stan­dards doivent être sans cesse amé­liorés. Afin de tou­jours aug­menter le niveau de sécu­rité, les ins­ti­tuts finan­ciers inves­tissent constam­ment dans de nou­veaux sys­tèmes de sécu­rité. La meilleure façon de se pro­téger est en effet d'avoir tou­jours une lon­gueur d'avance sur les hackers.

Les ins­ti­tuts finan­ciers pro­tègent glo­ba­le­ment les don­nées et les capi­taux de leurs clients à l’aide de nou­veaux sys­tèmes de sécu­rité modernes.

Qu’aimeriez-vous savoir encore sur le thème de la sécurité en e-banking ?

Je sou­haite m'inscrire
à une for­ma­tion :

For­ma­tion de base

La for­ma­tion de base pré­sente les menaces qui planent actuel­le­ment sur Internet ainsi qu’une pano­plie de mesures simples pour vous en pro­téger.

en savoir plus

For­ma­tion pra­tique

Exercez-vous sur des ordi­na­teurs pré­parés par nos soins et apprenez à appli­quer les prin­ci­pales mesures à suivre pour votre sécu­rité infor­ma­tique et la sécu­ri­sa­tion de vos opé­ra­tions d’e-banking.

en savoir plus

Send this to a friend