4 – Pro­téger les accès Internet

Vous avez l’habitude de fermer la porte der­rière vous lorsque vous quittez votre maison ou votre appar­te­ment ? Faites de même avec vos dis­po­si­tifs et accès en ligne et pro­tégez-les contre les risques d’effraction.

Prin­ci­paux conseils à suivre :

  • Pro­tégez votre ordi­na­teur et vos dis­po­si­tifs mobiles (smart­phones, tablettes, etc.) contre tout accès non auto­risé et ver­rouillez l’écran lorsque vous n’êtes plus actif sur l’appareil.
  • Uti­lisez des mots de passe forts (minimum 10 carac­tères, dont des chiffres, des majus­cules, des minus­cules et des carac­tères spé­ciaux).
  • N’employez pas par­tout le même mot de passe. Au contraire, il convient d’en trouver un dif­fé­rent pour chaque compte.
  • Activez si pos­sible une méthode d’authentification dite forte, c’est-à-dire à deux fac­teurs (2FA).

Sécu­risez vos dis­po­si­tifs contre les accès non auto­risés

Pro­tégez l’accès de tous vos dis­po­si­tifs. N’oublions pas que le risque de perte ou de vol est bien plus élevé pour les note­books, les tablettes et les smart­phones que pour les ordi­na­teurs fixes.

Assurez-vous donc, et en par­ti­cu­lier pour vos dis­po­si­tifs mobiles, que le ver­rouillage auto­ma­tique de l’écran est activé (code d’accès, mot de passe, empreinte digi­tale ou recon­nais­sance faciale.

Il convient par ailleurs de chif­frer les don­nées de votre appa­reil mobile, et en par­ti­cu­lier les sup­ports de sto­ckage auxi­liaires comme les disques durs externes ou les clés USB, afin d’empêcher qui­conque d’accéder à vos don­nées et à vos appli­ca­tions par l’intermédiaire de sys­tèmes étran­gers.

Dans Réglages/Touch ID et code, vous avez la pos­si­bi­lité de pro­téger votre appa­reil avec un code d’accès ou un mot de passe, ainsi que de capter une empreinte. L’iPhone X permet éga­le­ment, sous Réglages>Face ID et code, de confi­gurer la recon­nais­sance faciale. Les don­nées de votre iPhone/iPad seront ainsi auto­ma­ti­que­ment sto­ckées sous une forme chif­frée.

Un mot de passe sécu­risé

Les mots de passe res­tent aujourd’hui encore la forme la plus cou­rante et la plus uti­lisée de pro­téger l’accès à des don­nées élec­tro­niques sen­sibles et pri­vées. A ce sujet, quelques règles simples suf­fisent pour éviter les pro­blèmes.

Les 6 règles pour créer un mot de passe fort...

  • minimum 10 carac­tères
  • des chiffres, des lettres majus­cules et minus­cules ainsi que des carac­tères spé­ciaux
  • pas de com­bi­nai­sons en séquences ni de lettres voi­sines sur le cla­vier comme « asdfgh » ou « 45678 »
  • pas de mot pou­vant se trouver dans un dic­tion­naire (dans toutes les langues); le mot de passe ne doit avoir aucune signi­fi­ca­tion
  • ne pas uti­liser sys­té­ma­ti­que­ment le même mot de passe
  • ne sto­ckez pas votre mot de passe s'il n'est pas sécu­risé par cryp­tage

Choisir un mot de passe sûr n'a rien de com­pliqué. Voici quelques conseils simples pour choisir un mot de passe sûr et facile à retenir :

  • Choi­sissez une phrase facile à mémo­riser et éla­borez votre mot de passe en pre­nant la pre­mière lettre de chaque mot et en incluant la ponc­tua­tion et les chiffres :
    « Ma fille Tamara fête son anni­ver­saire le 19 janvier ! »
  • Vous obtenez alors une chaîne de carac­tères appa­rem­ment arbi­traire mais facile à mémo­riser :
    « MfTfsal19j ! »

Ges­tion­naire de mots de passe

Un ges­tion­naire de mots de passe permet d’enregistrer tous vos mots de passe sous une forme chif­frée, ne vous lais­sant plus qu'un mot de passe unique à mémo­riser.

 

Pour les dis­po­si­tifs sous Win­dows, nous vous conseillons les ges­tion­naires de mots de passe sui­vants, cer­tains étant dis­po­nibles gra­tui­te­ment :

La méthode d’authentification à deux fac­teurs (2FA)

En plus de la pro­tec­tion offerte par un mot de passe fort, la méthode d’authentification à deux fac­teurs permet de ren­forcer la sécu­rité de vos comptes en ligne. Ainsi, pour vous connecter à un compte, vous devrez saisir, en plus du pre­mier élé­ment de sécu­rité (géné­ra­le­ment un mot de passe), un deuxième élé­ment de sécu­rité indé­pen­dant. Il peut s’agir par exemple d'un code numé­rique envoyé sur votre télé­phone mobile ou généré direc­te­ment par ce der­nier.

Aujourd'hui, la méthode d’authentification à deux fac­teurs n’est plus l’apanage des ins­ti­tuts finan­ciers dans la mesure où elle est pro­posée par de plus en plus de ser­vices en ligne (p. ex. Google, Face­book). Activez l’authentification 2FA pour une sécu­rité ren­forcée. Vous trou­verez ici une des­crip­tion des dif­fé­rentes méthodes uti­li­sées par les ins­ti­tuts finan­ciers.

Votre compte en ligne a été piraté ?

Contrôlez si le mot de passe le mot de passe d'un de vos comptes en ligne a été piraté :

https://haveibeenpwned.com

Sur la pla­te­forme gra­tuite « Have I Been Pwaned », vous pouvez savoir si vos iden­ti­fiants de connexion ont été com­promis ou publiées dans le cadre d'une fuite de don­nées. Veillez à ne saisir que vos noms d'utilisateur ou votre adresse mail et jamais le mot de passe cor­res­pon­dant !

Pro­tégez vos don­nées et tous vos dis­po­si­tifs en sui­vant les « 5 règles pour votre sécu­rité numé­rique » :

Qu’aimeriez-vous savoir encore sur le thème de la sécurité en e-banking ?

Je sou­haite m'inscrire
à une for­ma­tion :

For­ma­tion de base

La for­ma­tion de base pré­sente les menaces qui planent actuel­le­ment sur Internet ainsi qu’une pano­plie de mesures simples pour vous en pro­téger.

en savoir plus

For­ma­tion pra­tique

Exercez-vous sur des ordi­na­teurs pré­parés par nos soins et apprenez à appli­quer les prin­ci­pales mesures à suivre pour votre sécu­rité infor­ma­tique et la sécu­ri­sa­tion de vos opé­ra­tions d’e-banking.

en savoir plus

Send this to a friend