Page d'accueil Navigation Sommaire Contacts Sitemap Recherche

Les banques vir­tuelles ou banques en ligne

En contre­partie de tous les avan­tages qu’elles peuvent apporter aux clients par rap­port aux ins­ti­tuts ban­caires clas­siques, les banques vir­tuelles pré­sentent le gros incon­vé­nient de n’offrir que des pos­si­bi­lités très limi­tées de contact.

Quelques conseils si vous choi­sissez d'ouvrir un compte auprès d'une banque virtuelle :

  • Soyez conscient des pro­blèmes posés par les banques vir­tuelles, notam­ment en termes de pos­si­bi­lités de contact et d’assistance.
  • Ne versez sur ce type de compte que les sommes d’argent dont vous aurez effec­ti­ve­ment besoin dans un avenir proche.
  • Ne choi­sissez pas une banque vir­tuelle comme seul et unique ins­titut finan­cier, mais juste pour y ouvrir un compte sup­plé­men­taire, à uti­liser par exemple pen­dant les vacances.
  • En général, il convient pen­dant vos vacances de ne pas dépendre d'un seul mode de paie­ment (qu'il s’agisse d’un compte ouvert auprès d’une banque vir­tuelle ou non) mais de tou­jours vous ménager une alternative.
  • Ren­sei­gnez-vous en prio­rité sur les ser­vices de banque en ligne des ins­ti­tuts finan­ciers suisses. Ces der­niers offrent sou­vent une meilleure assis­tance et de meilleures pos­si­bi­lités de contact que les banques en ligne étrangères.

Du confort pour pas cher

Elles portent des noms miro­bo­lants comme « Revolut », « Neon » ou « Zak » et jouent sur des frais ban­caires réduits au minimum et des appli­ca­tions mobiles ultra-modernes. Il s’agit bien sûr des banques déma­té­ria­li­sées, banques vir­tuelles ou banques en ligne, qui connaissent en Suisse aussi un succès croissant.

Ces ins­ti­tuts finan­ciers ne pro­posent leurs pro­duits que sur Internet. Ils ne s’appuient donc sur aucune filiale phy­sique et ne pos­sèdent par­fois même pas de centre d’appel. Les ordres sont passés uni­que­ment en ligne, géné­ra­le­ment via une appli­ca­tion dédiée. Ce sys­tème permet d’économiser de l’argent et donc de pro­poser des tarifs avan­ta­geux, tels que des taux de change favo­rables ou des frais de tran­sac­tion faibles, voire nuls. De ce point de vue, les ins­ti­tuts ban­caires tra­di­tion­nels n’arrivent pas tou­jours à suivre.

Les banques vir­tuelles se dis­tinguent éga­le­ment par un plus grand confort d’utilisation. Une fois l’application ins­tallée, l’ouverture d’un compte, l’activation d’une carte de paie­ment ou la réa­li­sa­tion de tran­sac­tions ban­caires deviennent un jeu d’enfant. Les clients de ce type de banque peuvent éga­le­ment béné­fi­cier d’autres fonc­tions com­plé­men­taires utiles, telles que les cartes de crédit vir­tuelles ou des options de paie­ment flexibles.

La contre­partie des tarifs bas

Pour le client, le prix à payer pour le confort d’utilisation et des tarifs avan­ta­geux est la dif­fi­culté à prendre contact rapi­de­ment avec la banque en cas de ques­tion ou de souci. Cela peut poser des pro­blèmes, sur­tout lorsque la banque vir­tuelle est étrangère.

Il faut savoir que les ins­ti­tuts ban­caires tra­di­tion­nels pro­posent de plus en plus de pro­duits simi­laires en ligne, tout en offrant un meilleur ser­vice d’assistance. Ren­sei­gnez-vous donc sur les offres en ligne pro­po­sées par les banques suisses.

Les banques vir­tuelles n’ont pas de bureaux et pro­posent leurs pro­duits exclu­si­ve­ment en ligne. Les ordres se passent nor­ma­le­ment via une appli­ca­tion mobile. Pour le client final les avan­tages offerts en termes de frais de ges­tion et de confort d’utilisation sont indé­niables, mais au prix de pos­si­bi­lités de contact et d’assistance sou­vent très limitées.

Qu’aimeriez-vous savoir encore sur le thème de la sécurité en e-banking ?

Je sou­haite m'inscrire
à une formation :

For­ma­tion de base

Décou­vrez les prin­ci­pales menaces qui cir­culent sur Internet et apprenez à vous en pro­téger et à sécu­riser vos ses­sions d’e-banking.

en savoir plus

For­ma­tion pratique

Exercez-vous à appli­quer, sur des ordi­na­teurs pré­parés par nos soins, les prin­ci­pales mesures pour votre sécu­rité infor­ma­tique et en e-banking.

en savoir plus

For­ma­tion en ligne pour les moins de 30 ans

Apprends à uti­liser ton smart­phone en toute sécu­rité ! Révise les bases et découvre tout ce qu’il faut savoir sur les réseaux sociaux, pla­te­formes cloud, le Mobile Ban­king et le Mobile Payment.

en savoir plus

For­ma­tion pour les PME

Votre entre­prise est-elle suf­fi­sam­ment pro­tégée ? Décou­vrez les mesures qui vous per­met­tront d’améliorer sen­si­ble­ment la sécu­rité infor­ma­tique dans votre entreprise.

en savoir plus

Send this to a friend